samedi 14 octobre 2017 à 12h

Repas de soutien et rencontre avec Jacques Marie Bourget

Le 24 Octobre 2017, Georges Ibrahim Abdallah, prisonnier politique libanais, entre dans sa trente-quatrième année de prison en France. Il est détenu actuellement à Lannemezan (65).

Comme chaque année, nous organisons un bus pour nous rendre à la manifestation nationale qui aura lieu le samedi 21 octobre 2017 14h à Lannemezan (65).

Il est très important d'être présents devant la prison de Lannemezan où est incarcéré Georges, afin qu'il entende notre solidarité.

La vie de Georges a été et est toujours celle d'un combattant anti impérialiste et anticapitaliste mais également anti carcéral.

En prison, il a participé aux combats des prisonniers, qu'ils soient politiques ou sociaux.

La lutte pour la libération de Georges est aussi celle du partage de ses combats.

Georges, du fond de sa geôle, soutient les luttes sociales que nous menons, comme celles de cette rentrée 2017.

Après 33 ans de prison, il reste l'image d'un combattant acharné de la cause palestinienne.

« Il est de nos luttes, nous sommes de son combat »

****

Un départ est organisé depuis Bordeaux 9 h place Ravezies.

Inscription sur : libertexe.pour.georgexes@gmail.com

Si vous souhaitez manifester votre soutien par votre présence à l'une de ces soirées ou journées, nous vous accueillerons avec plaisir.

Si vous souhaitez participer financièrement au frais de la campagne (aide au coût du bus, des intervenants …), nous vous en remercions par avance, vous pouvez vous adresser à un membre du collectif de votre connaissance ou :

Envoyer votre soutien au :
Collectif Libérons Georges 33
S/C Solidaires 33
8 rue de la course
33000 Bordeaux

(Chèque au nom de Gilbert Hanna et au dos du chèque inscrire « pour Georges »)

L'inscription pour l'autobus à :
libertexe.pour.georgexes@gmail.com

Ecrivez à :
liberoexnsgeorges33@exgmail.com pour tout autre renseignement…..

Contact Gilbert Hanna 06 78 59 23 50

Source : message reçu le 19 septembre 21h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir