dimanche 22 avril 2018 à 15h

Tchernobyl : la catastrophe qui s'aggrave au fil du temps

Pour beaucoup de gens, Tchernobyl a eu lieu le 26 avril 1986. En réalité, il ne s'agit là que de la date du début de ce drame. Une catastrophe nucléaire - c'est le cas aussi hélas pour Fukushima depuis le 11 mars 2011 - a pour caractéristique terrifiante de ne pas s'estomper peu à peu mais, au contraire, de s'aggraver au fil du temps.

Ainsi, plus de 30 ans après, des millions de gens vivent dans les zones contaminées d'Ukraine, de Biélorussie et de Russie, et consomment quotidiennement des produits radioactifs. Des enfants nés 10 ou 20 ou même 30 ans après l'explosion de la centrale de Tchernobyl en sont aujourd'hui victimes, présentant parfois dans leurs organes des concentrations terrifiantes de produits nocifs comme le césium.

Nous ne devons pas laisser l'industrie nucléaire et les pouvoir politiques nier l'existence de ces victimes d'hier et d'aujourd'hui, et nous ne devons pas non plus oublier qu'un drame identique nous menace à chaque instant en particulier avec l'antique centrale nucléaire du Blayais, délabrée et inondable, plus dangereuse que jamais. Pour sauver nos vies, stoppons le nucléaire.

Deux actions :
1. Campagne de recrutement de liquidateurs en cas d'accident nucléaire
2. Sondage grand public en cas de catastrophe nucléaire à la Centrale du Blayais

Tchernoblaye - Membre du Collectif Arrêt du nucléaire - Adhésion 2018

Source : message reçu le 16 avril 14h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir