mardi 24 avril 2018 à 18h30

Rencontre autour du livre On achève bien les éleveurs publié aux éditions de l'Echappée

Ce qui serait bien, ça pourrait être d'arrêter d'élever des bêtes pour les bouffer. En attendant, comment faire moins pire que les fermes de 12000 porcs, de 1000 vaches et autres délires industrialo-agricoles ?

Rencontre autour du livre On achève bien les éleveurs publié aux éditions de l'Echappée

http://www.lamachinealire.com/client/gfx/photos/contenu/eleveurs_247988.jpg

Depuis 1966, l'Etat a décidé d'industrialiser l'élevage et d'encourager la réduction du nombre d'éleveurs. Le poids des normes n'a cessé d'augmenter ainsi que les contrôles administratifs. Pour des raisons sanitaires, il est allé jusqu'à ordonner l'élimination d'animaux sains mais susceptibles de contracter une maladie et de la propager. On connait pourtant les effets pervers de cet élevage intensif tant sur le plan de l'écologie que de la condition animale.

Les auteurs de ce livre, Xavier Noulhianne, Jocelyne Porcher, Aude Vidal et Guillaume Trouillard, plaident pour une autre approche de l'élevage et du rapport à l'animal et revendiquent une plus grande autonomie dans leur activité. Le refus d'une administration du métier d'éleveur.

Eleveur de chèvres et de brebis dans une ferme bio du Lot-et-Garonne, Xavier Noulhianne est aussi l'auteur de Le ménage des champs. Chroniques d'un éleveur au XXI° siècle (Du bout de la ville, 2016).

Jocelyne Porcher a été salariée dans l'industrie porcine puis technicienne et ingénieure en bio avant de devenir directrice de recherche à l'Inra. Ses travaux portent sur les relations et la réciprocité entre les humains et les animaux d'élevage.

Aude Vidal a animé la revue écologiste L'An 02 et participe à la revue féministe Panthère Première. Elle anime le blog écologie-politique et est l'auteure de Egologie-écologie, individualisme et course au bonheur (Le monde à l'envers, 2017).

Guillaume Trouillard est dessinateur et animateur des éditions de la Cerise. Il est l'auteur, entre autres, de Colibri (La Cerise, 2007) et de Welcome (La Cerise, 2013)

Source : message reçu le 17 avril 11h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir