mercredi 25 avril 2018 à 20h

Les protéines végétales : débat informel par Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières

Pour ce débat du mois d'avril, nous parlerons protéines "végétales".
Mais qu'est-ce donc ? On n'est pas en manque de protéines lorsqu'on ne mange pas de protéines animales [NDLR : viande] ?

En plus de voir qu'il est possible de vivre en bonne santé lorsque l'on mange moins (voir pas du tout, pour les végétariens et vegans) de protéines animales, nous verrons les autres intérêts qu'il y a à cultiver des "légumineuses". Car en effet, les amateurs de viande ont tout intérêt à ce que des paysans cultivent ces plantes, tant pour assurer la bonne santé des sols que pour nourrir les animaux des élevages, dont les protéines végétales font partie intégrante de leur alimentation.
Nous verrons aussi qu'il est possible de manger du tofu qui a été transformé en Gironde et dont le produit de base, le soja, est bio et local lui aussi s'il vous plaît !

Intervenants :

- David, fondateur de l'entreprise girondine "Locadélice", transformateur de soja bio et local pour en faire du Tofu artisanal.
- Hervé Berbille, ingénieur agroalimentaire et directeur de recherche sur l'alimentation infantile, spécialiste des protéines végétales.
- Fernando Vasques, créateur de "Trouve Ta Santé", est hygiéniste alimentaire autodidacte, ancien sportif de haut niveau et curieux de l'alimentation vivante.

On se retrouve donc mercredi 25 avril au Zig Zag Café à partir de 20h à l'étage ! Et si cet événement te parle, n'hésite pas à en parler autour de toi, cela nous aide beaucoup. :)

Les Rencontres Sans Frontières, c'est le rendez-vous mensuel pour un débat informel organisé par le groupe local d"Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières" (AVSF), chaque dernier mercredi du mois, sur des sujets liés à l'agriculture locale et internationale.

Source : message reçu le 17 avril 13h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Bougez pas, on vient.

Par Anonyme, le 25/04/2018 à 09:43

Deux personnes pour ce débat