mercredi 16 mai 2018 à 12h

Chaîne humaine pour protéger l'Université contre la loi ORE

L'Université est et doit rester un lieu de savoir ouvert à toutes et tous.

Venez habillé.es dans les couleurs de l'Université (bleu). Apportez un livre

Soutien à la Commission d'examen des vœux de la Faculté de sociologie - Bordeaux

La commission d'examen des vœux qui a été constituée à la suite d'un vote de l'Assemblée de la faculté de sociologie a arrêté deux critères pour le classement des candidats à l'entrée en L1 de sociologie. Ces deux critères ont donné lieu à un classement effectif qui permet de répondre à l'ensemble des candidats par un OUI. La non validation par la Présidence de l'Université de Bordeaux de cette commission, qui signe de fait son désaveu, et la constitution d'une autre commission, est un acte grave, que nous ne saurions accepter.


Parcoursup n'est en rien destiné à "orienter", mais à gérer le hiatus entre l'augmentation des effectifs de bacheliers et les capacités d'accueil des universités. Comme en témoignent les difficultés de nombre de commissions en France, dont la presse nationale commence à se faire largement l'écho, il s'opère via un mode de classement particulièrement médiocre, remplaçant le tirage au sort, certes indéfendable mais marginal, par une loterie généralisée. Opaque, inéquitable selon les universités et les filières, triant au final des candidats souvent ex æquo sur des critères indéfendables, il s'expose à de nombreux recours. Nous, refusons de participer à un processus qui aboutira à une sélection injuste et à l'exclusion de nombreux bacheliers pourtant désireux d'entamer des études à l'Université.

Source : message reçu le 9 mai 19h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Rectification

Par Anonyme, le 09/05/2018 à 20:28

Sur le pdf, c'est marqué "Vendredi, 16 mai". Il s'agit du "Mercredi, 16 mai".