samedi 9 juin 2018 à 16h30

Big Conf' : Comprendre l'histoire du mouvement ouvrier pour dépasser l'impuissance actuelle

Avec Mathilde Larrère et Bernard Friot, organisée par l'Université Populaire de Bordeaux

Bernard Friot, sociologue et historien de la sécurité sociale parle de salaire à vie depuis bientôt dix ans maintenant. Imaginez un salaire, à vie, pour tous, comme droit politique inaliénable dès la majorité. Mais loin de s'arrêter là, il imagine à partir du salaire à vie ce que pourrait être un système macro-économique qui dépasserait le capitalisme. Il le fait à partir de ce qu'il appelle le «déjà-là révolutionnaire» de la cotisation sociale, arraché historiquement par le mouvement ouvrier, qu'il s'agirait de généraliser. Non le mouvement ouvrier n'a pas historiquement été l'idiot utile du capitalisme en le forçant à se réguler mais à l'inverse a réussi à imposer une autre pratique de la production et de la valeur économique. Il défend donc l'idée que nous devons avoir conscience de cet héritage pour aujourd'hui sortir de l'impuissance syndicale et politique.

Mathilde Larrère est historienne, spécialiste des mouvements révolutionnaires du XIXe siècle et chroniqueuse sur Mediapart et Arrêt sur images. Elle s'est donc beaucoup intéressée dans le cadre de ses recherches au mouvement ouvrier français et défend la pratique d'une histoire qui visibilise les laissés pour compte des grands récits nationaux, qui montre leur action, leur pouvoir et leur influence sur le cours des événements, dans la lignée de la démarche d'« histoire populaire » d'Howard Zinn, célèbre historien états-unien.

Nous discuterons donc avec eux deux de l'Histoire et de l'héritage du mouvement ouvrier français pour mieux chercher à cerner et débattre des enjeux de la période actuelle.

Source : message reçu le 11 mai 12h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

ATTENTION CHANGEMENT DE LIEU ET D'HORAIRE

Par Anonyme, le 01/06/2018 à 11:58

La salle du musée d'Aquitaine ayant été endommagée par l'orage de grêle, la conférence est déplacée au Marché des Douves (4 rue des Douves) et aura lieu de 15h30 à 17h30.