mercredi 6 juin 2018 à 8h30

Revenu de base : présentation officielle de l'expérimentation institutionnelle

LE REVENU DE BASE : DE L'UTOPIE À L'EXPERIMENTATION
le mercredi 6 juin 2018 de 8h30 à 17h30

à Sciences Po Bordeaux
11, allée Ausone, Domaine Universitaire à Pessac

Sur inscription làlàlàlàlà

*******************************************

Le revenu de base est-il une utopie ? Non, répondent les 13 Départements qui se sont engagés à étudier la faisabilité d'une expérimentation sur leurs territoires.

La solidarité est la raison d'être des politiques départementales. Alors que le gouvernement réfléchit à une réforme du droit à l'expérimentation locale et à la création d'une allocation sociale unique, les 13 Départements ont missionné l'Institut des Politiques Publiques (IPP) pour définir le modèle de revenu de base à expérimenter et ils ont lancé une grande consultation en ligne pour associer les citoyens. L'ensemble des résultats seront présentés le 6 juin.

Peut-on vaincre la pauvreté ? Comment permettre à tous les individus le libre exercice de leur autonomie ? Les jeunes ne doivent-ils relever que de la solidarité familiale ? Le revenu de base désincite-t-il au travail ? C'est à ces questions - et bien d'autres encore - que tâchera de répondre cet événement où participeront de nombreux experts de renom. La journée du 6 juin aura pour but d'ouvrir un grand débat citoyen dans notre pays autour de l'expérimentation du revenu de base.

*12 Départements : Laurent Ughetto, président de l'Ardèche, Henri Nayrou, président de l'Ariège, André Viola, président de l'Aude, Germinal Peiro, président de la Dordogne, Philippe Martin, président du Gers, Georges Méric, président de la Haute-Garonne, Jean-Luc Chenut, président d'Ille-et-Vilaine, Xavier Fortinon, président des Landes, Pierre Camani, président du Lot-et-Garonne, Mathieu Klein, président de Meurthe-et-Moselle, Alain Lassus, président de la Nièvre, et Stéphane Troussel, président de Seine-Saint-Denis.

Source : message reçu le 16 mai 16h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir