samedi 13 octobre 2018 à 17h

EXPO MAI 68 - dernier jour !

Le printemps 1968 a vu se soulever un vent de révolte qui surprit par son ampleur et sa vivacité. Étudiant-e-s et travailleu-r-seuse-s descendent dans la rue, occupent les universités et les usines et, surtout, appellent à l'union.

Revendiquant de meilleures conditions de travail, s'élevant contre le carcan de la conformité, les luttes mettent à jour les oppressions de la décennie qui se dévoilent en France comme ailleurs. La révolte est sans frontière et de tous les combats : la France gaulliste, la colonisation, la guerre du Vietnam, l'URSS liberticide, la répression meurtrière à Mexico…

C'est aussi un élan créatif qui parcourt le mouvement, une volonté de se réapproprier la culture, de réinsuffler à la musique, aux arts visuels,leurs composantes sociale et politique perdues. Naissent les Ateliers Populaires où se conçoit une communication visuelle militante diffusée en masse, qui constitue une esthétique identifiable encore aujourd'hui.

L'expo donne à (re)découvrir quelques sérigraphies issues des Ateliers Populaires des écoles des Beaux-Arts de Paris et Marseille, accompagnées d'extraits de journaux et de documents d'époque.

Expo, vernissages, concerts,... voici comment nous vous proposons de revivre la mobilisation immense de mai 68.
Se réapproprier la mémoire des luttes passées pour construire celles d'aujourd'hui et de demain !!

Programme

du 1er au 5 octobre :

Le Splendid, 6 avenue Michel Picon à LANGOIRAN

- expo tous les jours de 11h à 15h

- 1er octobre : vernissage - apéro dès 19h

- 5 octobre : concert HOT FLOWERS (GaragePunk, Bordeaux). Ouverture des portes à 19h. Concert à 21h

du 10 au 13 octobre :

Athénée Libertaire, 7 rue du muguet, BORDEAUX

- expo tous les jours de 17h à 21h

- 11 octobre : concert RENÉ BINAMÉ (DiscoAnarchoPunk, Belgique) + GUEST à 20h

- 12 octobre : apéro avec LE CRI DU PEUPLE (Chorale révolutionnaire, Bordeaux) à partir de 18h

à l'initiative du groupe FA Nathalie Le Mel et de la CNT sud-Gironde et Entre-2-mers

Source : message reçu le 30 septembre 21h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir