dimanche 14 octobre 2018 à 10h

Portes ouvertes "Et si on s'occupait de nos conflits ?"

En parallèle de la justice punitive, qui existe dans nos pays, écoles ou familles (quand elles ont recours à la punition), se développent des formes de justice restauratrice qui s'intéressent à : comment restaurer le sens et le lien ?

Une des réponses systémique à cette question est la mise en place de systèmes et de cercles restauratifs. Ce processus a été initié par Dominic Barter dans les années 90, avec les habitants des favelas de Rio au Brésil.

Les Cercles et systèmes restauratifs permettent de mettre en place, au sein d'une communauté, un moyen de vivre les conflits dans un espace sécurisé. Par une forme de mise en relation respectueuse de chacun, ils facilitent l'accès à l'humanité des personnes et à son pouvoir de restauration.

Le conflit fait partie de la vie. Ce que nous considérons comme le problème est la solution. S'en éloigner le rend dangereux, lui donner une place lui redonne tout son sens.

Le groupe de pratique et recherche qui existe, entre autres, sur Bordeaux contribue à faire vivre ce processus et à le diffuser dans tous les domaines où des groupes humains ont à s'organiser pour vivre ensemble.

Programme :

10h - 12h : présentation interactive de Cercles Restauratifs 12h - 14h : auberge espagnole

14h - 17h : groupe de pratique et recherche, auquel peuvent participer les personnes venues le matin pour la première fois.

vous pouvez vous inscrire :

http://www.cerclesrestauratifs.org/wiki/Borde…

Source : http://www.cerclesrestauratifs.org/wiki/Borde…
Source : message reçu le 12 octobre 15h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir